La Compagnie de la Trace

Compagnie de spectacle vivant pluri-disciplinaire, centrée autour de l'oralité.

Conte, Musique, Théâtre, Chanson, Marionnette...

 

Christian Compagnon

 

Musicien, marionnettiste

Christian Compagnon est un artiste attaché à son métier comme un ouvrier à sa boîte à outils. Sauf que dans sa mallette à lui, entre la perceuse et les  tournevis  on trouve principalement des flûtes, des marionnettes et un nez de clown.
Christian2
Il participe à des cessions de formation : aux arts de la marionnette avec le Moulin Théâtre, la musique et l'oralité avec la Compagnie du Cercle, le clown avec André Riot-Sarcey de la Compagnie les Nouveaux-Nez, puis avec Pina Blankvoort,enfin, un stage d'acrobatie à l'Ecole de Cirque de Châtellerault.


Ses passages répétés du côté de l'art clownesque le guident sur une voie singulière, qui lui fait porter le nez rouge pendant quelques temps sous le nom de l'Amiral Nelson Pamela dans le spectacle « Please ». Il partage également cette expérience avec Mademoiselle-Mademoiselle, alias Isabelle Bouhet.


Il participe en tant que manipulateur à plusieurs spectacles de Danièle Virlouvet - Compagnie du Coq à l'Ane : « Et regardons les fleurs », « Ô Nuit ».
En tant que Comédien, il joue dans « On ne badine pas avec l'amour » monté par Isabelle Goffard et Géry Defraine sous la direction de Mario Gonzales- Théâtre du songe ; dans Lettre d'une inconnue avec la Compagnie de la Trace mis en scène par Céline Thiou.


Et c'est justement au sein de la Compagnie de la Trace, tantôt penché vers la musique, tantôt vers la marionnette et les objets animés, qu'il développe son propre parcours artistique. Avec Michèle Bouhet (conteuse), il crée plusieurs spectacles jeune public, dont une trilogie Andersen de 2000 à 2010 ( «Le vilain petit canard», «La petite marchande d'allumettes», «La bergère et le ramoneur»).


Dans cette compagnie, il multiplie ses expériences toujours autour d'un même axe artistique : la rencontre entre les mots et ce qui les accompagne. En découle, d'autres créations telles que « Ronde de femmes », conte et musique tout public avec Michèle Bouhet et Jean-Louis Compagnon, « Les ambassadeurs » et « Post-scriptum », deux lectures-spectacles avec Isabelle Bouhet et « Je viens chercher Jean ».


Depuis 2011, une rencontre avec Benoît Weeger, altiste, le reconduit dans l'univers de la marionnette, mais cette fois à destination des tous petits des crèches et maternelles.

Toujours côté marionnette, il ressort celle qu'il avait créée au tout début, Lucie une vieille dame singulière. Au cours d'un stage de fabrication encadré par Patrick Heniquau (Moulin Théâtre) et Romain Duverne, il la reconfectionne entièrement. Depuis, on la retrouve dans deux formules : "Les news de Lucie" et "Lucie fait son tour"

En 2014, il est de nouveau aux côtés d'Isabelle Bouhet pour une nouvelle création, cette fois ci de théâtre visuel : "Là où vont nos pères" d'après la B.D. de Shaun Tan

Joomla templates by Joomlashine